Équipement solaire & éolien|mardi, décembre 10, 2019
Vous êtes ici Home » Autoconsommation » Guide d’achat autoconsommation solaire

Guide d’achat autoconsommation solaire 

Guide d’achat autoconsommation solaire

logo-avel-heol-noir

Avel Heol est un vendeur de matériel solaire reconnu sur le marché Français.  En tant que spécialiste, il nous a paru essentiel de faire un zoom et un guide d’achat autoconsommation solaire pour vous aider à faire vos choix parmi l’offre de kits solaires en autoconsommation.

autonconsommation solaire 3kWc Avel Heol

Installation en autoconsommation solaire, Avel Heol

Après des années de contrat d’achat où la plupart des projets consistaient à vendre son courant et ses kWh à EDF, il est désormais possible d’autoconsommer sa production solaire dans le but de réduire ses factures énergétiques et de moins dépendre du réseau. Le cadre légal de ces installations a été défini en mai 2017 puisqu’elles pouvaient jusqu’à présent être raccordées au réseau mais ne bénéficiaient pas d’un cadre juridique légal. C’est désormais chose faite.

Définir l’autoconsommation solaire

La première chose à faire est de retenir justement ce que signifie autoconsommation solaire, terme souvent confondu avec autonomie solaire.

L’autoconsommation solaire consiste à avoir sa propre centrale photovoltaïque pour produire son électricité tout en restant connecté au réseau électrique. L’autoconsommation solaire ne nécessite donc pas d’avoir un système de stockage de l’énergie pour fonctionner.

A contrario, l’autonomie solaire consiste à devenir autonome en énergie et à se détacher du réseau électrique. L’autonomie est dans ce cas de l’autonomie solaire assurée par un stockage batterie. Pour aller jusqu’au bout, il existe aussi des centrales photovoltaïques en autoconsommation qui permettent le stockage sur batterie, l’idée n’est pas d’autonomiser le site mais d’optimiser l’autoconsommation solaire en stockant le surplus d’énergie dans des batteries ( Lithium ou Plomb ) pour alimenter ultérieurement les équipements, la nuit par exemple ou lorsque la production solaire est faible. La démarche n’est donc pas du tout la même entre ces deux définitions.

Si vous avez déjà pris des mesures pour réduire vos consommations et vos factures électriques, vous remarquez qu’il reste des consommations qui sont liées au fonctionnement de la maison ( veille des appareils, fonctionnement ménager, frigo, congélateur, spa, pompe, VMC, cave à vin etc .. ), on appelle ça le bruit de fond. Chaque profil de consommation est donc directement lié à nos habitudes et à notre niveau d’équipement.

Grâce aux panneaux photovoltaïques, l’objectif va donc être d’absorber le bruit de fond de la maison ou du site.

relevé en autoconsommation solaire Avel Heol

relevé en autoconsommation solaire Avel Heol, production et consommation

La solution la plus simple et la plus rentable consiste à s’équiper d’un système en autoconsommation solaire directe sans passer par un système de stockage, qui reste encore assez coûteux notamment avec des systèmes de stockage Lithium Ion. Pour faire la parenthèse sur les solutions de stockage au Lithium, il faut faire attention avec cette technologie de batterie et il est important de s’appuyer sur des fabricants dont la notoriété n’est plus à faire : système de batterie au Fer Phosphate LiFePO4 Victron Energy, système de batterie au Nickel Manganèse Cobalte Solarwatt My Reserve ( on fera bientôt un article sur ce sujet avec des retours d’expériences de nos clients car nous sommes installateurs agrées ).

Pour le moment, restons concentrés sur les solutions les plus simples et les plus économiques, l’autoconsommation sans stockage.

kit solaire 1000Wc avel heol

kit solaire 1000Wc avel heol

Besoin en matériel pour l’autoconsommation solaire

D’un point de vue matériel et mise en place, ça reste assez simple, il va vous falloir :

Matos-IMG_0302

  • Des panneaux photovoltaïques dont la puissance globale de l’installation doit essentiellement se déterminer en fonction du bruit de fond. En effet il ne sert à rien de produire beaucoup d’énergie s’il n’y a pas de consommation. Soit vous réinjectez gratuitement votre énergie sur le réseau, soit vous décidez de vendre votre surplus d’énergie et décidez donc d’être liés à EDF via un contrat d’achat en vente de surplus. S’il n’y a pas de vente de surplus, la législation demande à ce que vous déclariez votre installation au gestionnaire de réseau via une convention d’auto-consommation dite CAC. De notre point de vue, aujourd’hui sur des panneaux dits standards ( avec encapsulation de cellules verre tedlar ), les qualités sont assez homogènes. Néammoins, au niveau de notre offre,nous privilégions les panneaux photovoltaïques fabriqués en Europe avec des fabricants faciles à identifier. En effet, les garanties proposées sont sur le long terme mais il nous semble qu’il sera difficile de faire fonctionner une garantie s’il faut passer par un importateur ou un fabricant Chinois qui expédient par container. Pour les projets en brise soleil, en pergola ou pour ceux qui veulent des garanties de qualité, notre partenaire fabricant Solarwatt propose une gamme bi verre avec des panneaux transparents, une gamme plus robuste avec des garanties produits étendues à 30 ans. 

 

panneau photovoltaïque et onduleur string SMA pour autoconsommation solaire

panneau photovoltaïque et onduleur string SMA pour autoconsommation solaire

 

  • Un ou des onduleurs qui vont permettre de convertir le courant continu produit par les panneaux en courant alternatif. Ces onduleurs sont synchronisés sur la fréquence du réseau EDF et doivent répondre à une norme de découplage VDE-0126-VFR 2014 qui impose à ce que la production cesse s’il y a une coupure réseau ( on protège aussi les techniciens ENEDIS qui interviennent sur les lignes ). Il existe deux choix possibles au niveau des onduleurs : l’onduleur string ou la solution micro onduleurs. Le câblage sera différent puisqu’un onduleur string va gérer toute la production solaire et tous les panneaux sont raccordés ensemble sur une ou plusieurs chaines sur la partie continue ( DC ). On a dans ce cas une tension DC relativement élevée. La solution micro-onduleur est quant à elle différente puisque chaque panneau photovoltaïque dispose de son onduleur ( souvent installé au dos du panneau ). Les panneaux ne seront pas raccordés ensemble mais ce sont les micro- onduleurs qui sont connectés ensemble via un câble et une connectique spécifique. La solution micro-onduleur est avantageuse s’il y a un masque d’ombre sur un ou plusieurs panneaux car les panneaux masqués n’impacteront pas ceux qui ont la possibilité de produire. Si un panneau est défectueux, il ne genera pas les autres non plus. Souvent sur des micro-installations on ne se pose pas la question et la solution micro-onduleur est la plus adaptée mais à partir de 1500Wc on commence à trouver des onduleurs strings ( type SMA SB 1.5 par exemple ) et le choix peut se faire avec l’idée de trouver le rendement économique le plus intéressant. Sur des installations plus conséquentes, on privilégie souvent les onduleurs strings. Il est possible de faire aujourd’hui de l’autoconsommation solaire jusqu’à 100kWc.

 

Matos-IMG_0228

  • Une structure de pose pour les panneaux. Structure en surimposition toiture, console à lester, système triangle en aluminium pour pose au sol, les systèmes sont prévus pour s’adapter à presque toutes les configurations possibles en fonction du type de toit ( toit terrasse, ardoises, tuiles, fibro, bac acier, au sol ). L’important est aussi à ce niveau de choisir un fabricant de système reconnu, on citera par exemple K2 SYSTEM pour les solutions en aluminium et Renusol avec ses consoles à lester.

 

  • Un coffret de protection qui sera dimensionné en fonction de la puissance et qui intégrera des protections disjoncteurs et différentiel mono ou triphasé et un parafoudre qui sert essentiellement à gérer les surtensions ( parafoudre = parasurtenseur ). Le coffret peut intégrer un compteur d’énergie.

 

Monitoring et suivi de production solaire en autoconsommation

Monitoring et suivi de production solaire en autoconsommation

 

  • Un système de monitoring ( qui reste optionnel ) qui permet de suivre sa production. Les suivis se font souvent via les serveurs des fabricants d’onduleurs, par exemple le très connu Sunny Portal SMA ou encore My Enlighten Enphase. Une connexion internet est donc requise dans ces cas là. Pour le suivi de production sur des systèmes triphasés équipés de micro onduleurs, il faut équiper les coffrets électriques d’un coupleur de phase sans quoi la communication entre les micro onduleurs et la passerelle de communication ne sera pas possible.

 

  • De câble et de connecteurs adaptés à la solution choisie, du câble solaire pour les solutions onduleurs strings, du câble spécifique pour les micro onduleurs et dans les deux cas, des câbles bien dimensionnés en fonction de la puissance solaire.

 

D’un point de vue matériel, voilà l’essentiel, reste la partie administrative, on est en France donc on y échappe pas .

Les régles à respecter en matière administrative d’autoconsommation solaire :

Un particulier ou une entreprise qui désire produire l’énergie qu’elle consomme doit d’abord demander une autorisation d’urbanisme à la commune dont elle dépend. La mairie voudra en effet s’assurer que le dispositif de production n’est porteur d’aucun facteur de nuisance en particulier sur le plan visuel . Si c’est le cas, l’autorisation est délivrée en moins de deux mois. Le porteur de projet doit également déposer une déclaration de raccordement auprès d’Enedis, filiale de EDF , gestionnaire du réseau de distribution d’électricité .

Si la production est supérieure à la consommation , une tolérance permet d’injecter ses électrons sur le réseau jusque 3kWc, au delà,  il y a obligation de signer avec Enedis un contrat qui prévoit la vente de surplus et l’installation d’un comptage dédié. A noter que la vente de surplus n’est possible que pour les installations en toiture mais qu’elle n’est pas possible pour les installations au sol et à la condition qu’elle soit effectuée par un professionnel RGE. Il est possible dans le cas d’une installation en vente de surplus réalisée par un installateur RGE de bénéficier aussi d’une prime à l’investissement. Pour les installations en autoconsommation totale le recours à un professionnel qualifié n’est pas obligatoire et vous pouvez aisemment acheter et poser vous même le kit solaire qui vous convient sur une boutique en ligne. Pensez à jeter un oeil sur notre boutique qui propose du matériel de qualité à des prix très compétitifs.

visiter-boutique

Boutique solaire en ligne Avel Heol

Enfin, Enedis facture un tarif d’utilisation du réseau public d’électricité ( TURPE ) au titre  de la composante de gestion du contrat de production :

34,80 € HT/an pour P<36 kVA
349,44 € HT/an pour P entre 36 et 250 kVA.

Nous sommes disponibles pour répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser. Nous sommes joignables par email à contact@avelheol.fr ou vous pouvez contacter un de nos spécialistes au 06 22 94 22 50. 

Depuis janvier 2016 : Afin de vous faciliter la tâche et diminuer les coûts, tous les kits solaires en autoconsommation vendus sur la boutique Avel Heol, qui disposent de micro onduleurs sont prêts à l’emploi donc déjà configurés pour le réseau Français et une utilisation immédiate ( dans ce cas fonctionnement sans la passerelle de communication Enphase ).

Vous cherchez un installateur fiable et présent sur le marché depuis de nombreuses années :

GR Energies basé à Merdrignac à la frontière du département 22, 35 et 56 est à votre disposition dans un rayon de 80km : http://grenergies.com/entreprise/

 

8 Réponses à Guide d’achat autoconsommation solaire

  1. Audfray

    Bon résumé.J’ai besoin de faire un devis avec des micro onduleurs pour une puissance de 2 kva en autoconsommation sans stokage avec toiture sur un garage distant du lieu de consommation de 50 m.
    Merci

     
    • avelheol

      Bonjour,

      Nous allons vous envoyer un email sur lequel vous nous indiquerez le type de couverture et nous vous proposerons une solution chiffrée complète prête à fonctionner. Pour la distance entre l’installation solaire sur le garage et le lieu de consommation, il suffira de prévoir un câble type 3G2.5mm2 pour l’injection 230V sur le tableau électrique.

      Cordialement
      Avel Heol

       
  2. Charles

    Bonjour,

    Je cherche des information à propos des installations solaires et votre site me semble très intéressant mais malgré tout je ne trouve pas la réponse à mes questions.

    Je vie en camion depuis bientôt une dizaine d’année. J’ai sur celui ci une installation solaire depuis bientôt 8 ans qui est la suivante :
    2 x Panneau monocristallin 90w 12v soit 180w
    1 x regulateur mppt 15a (100/15) 12v
    2 x Batterie 12v AGM 100Ah en parallèle
    1 x Ondulateur 12/220 500VA
    Je ne sais pas si c’est l’installation optimale, mais je n’ai jamais eu de soucis de batterie vide.

    Voilà que mes projets change et que je vais m’installer pour quelques temps dans un chalet à la montagne sans électricité.
    Je voudrais à l’idéale me concevoir une petite station solaire que je pourrais déplacer le jour où je change d’endroit.
    J’ai vraiment besoin de très peu de puissance.
    J’aurais besoin d’alimenter quelques lumières à led, une chaine HiFi et des chargeurs pour téléphone portable et ordinateur, des ustensiles de cuisines tel que mixeur etc…
    Je me chauffe au bois, je n’aurais pas de frigo (juste une glacière à compression 12 ou 24v)
    J’ai du mal à savoir quel sera ma consommation journalière mais elle ne sera pas bien grosse.

    Mes questions sont les suivantes :
    – Est-il préférable de loger le régulateur, les batterie, l’onduleur et le boitier avec dij diff + fusible au plus proche des panneaux ? par exemple dans une boite sous les panneaux, et ensuite relier la maison avec un câble 3G2.5mm2 ou 3G6mm2. Ou mieux vaut-il mettre du gros câble entre les panneaux et tout le reste, et que tout ces éléments se trouve dans la maison ? En sachant que dans tout les cas l’installation électrique de la maison sera faire de multiprises et de rallonges, car on ne peut pas y faire une installation électrique fixe.
    – Si tout ce matériel est dans la boite sous les panneaux. Le matériel craint-il le froid ? faut-il un minimum isoler le caisson que je compterai faire en CP de 18mm à priori ?
    – Qu’est le mieux à faire comme installation ? 12V, 24V ou 48V ? Dans l’idéale vu que l’installation de mon camion est en 12V et que j’ai quelques matériel en 12V j’opterai pour ça mais je ne me rends pas compte des différence que ça engendre.
    – A peu prés la même question pour les batteries, je vois souvent des installation avec plusieurs batterie 6V en série. Quel est l’intérêt de faire ça plutôt que par exemple de mettre des batterie 12V en parallèle pour une installation 12V ?
    – Si je décide de faire une installation en 12V et que je mets par exemple 2 panneaux 100w en 12V. Est)ce que si un jour je décide de descendre mes deux panneaux 90w du toit de mon camion, je pourrais les coupler en parallèle avec mes panneaux 100w de la même tension ?

    Je crois que c’est tout pour l’instant. désolé pour le pavé, mais ces questions traîne dans mon esprit depuis un moment, et là ça s’accélère car je voudrais faire cette installation en octobre.
    Merci d’avance, et bravo pour votre site.
    Cordialement

    Charles

     
    • avelheol

      Bonjour Charles,

      Beaucoup de questions.
      Pour répondre en synthèse :
      S’il est possible de mettre les panneaux à proximité du local technique, il ne faut pas hésiter à le faire à la condition que les matériels électroniques et les batteries ne subiront pas de grosses variations de température. En effet les matériels électroniques n’ont pas les mêmes rendements avec la hausse des T° et la durée de vie des batteries s’effondrent de moitié par augmentation de 10°. On va donc privilégier les choix en fonction de ces critères ainsi que l’endroit d’exposition des panneaux pour qu’ils soient mis dans les meilleurs conditions d’ensoleillement possibles.

      Le choix de la tension dépendra de la puissance de l’installation, on reste en 12V pour une petite installation, entre 1000Wc et 2000Wc on va être en général en 24V et avec plus de puissance en 48V.

      Les batteries 12V sont limitées en capacités. En dehors des petites installations, on privilégie les batteries dites stationnaires ou semi stationnaires en éléments de 2 ou 6V qui ont des capacités nettement plus importantes. Il faut travailler le plus possible en série et non en // car la mise en // permet une circulation de courant entre les branches de batteries à cause de la différence de résistance interne, les batteries n’étant pas tout à fait homogène. Si certaines batteries se déchargent dans d’autres, le parc va s’user prématurément.

      Oui vous pourrez câbler en // des panneaux avec des caractéristiques identiques.

      N’hésitez pas à nous confier l’étude votre projet.

      Cordialement

      Avel Heol

       
  3. Noisette

    Bonjour;
    Je construis actuellement un maison sur THEIX dans le 56.
    La façade principale est orientée plein SUD et je souhaiterais mettre en place des panneaux solaires tant pour la consommation personnelle qu’en usage de pare soleil.
    Seriez vous à même de me faire un e étude personnalisée et à quel coût.
    Je vous fournirais bien entendu toutes les infos qui vos seront utiles.
    Cordialement.
    Jean Louis

     
    • avelheol

      Bonjour Jean Louis,

      Les fonctions production photovoltaïque et brise soleil s’associent en effet très bien, notamment dans le cadre des constructions neuves où l’on a de belles baies vitrées.
      Nous vous faisons suivre un email pour connaitre les détails de votre besoin.

      Cordialement

      Avel Heol

       
  4. Lagueyte

    Bonjour,
    J’ai besoin de renseignement et d’un devis pour la réalisation en auto-construction d’un système solaire en lieu isolé avec appoint d’un GE. Puissance demandée 2,5 kw.
    Bien à vous.
    Je m’occupe de la partie intérieure de la grange à électrifier.

     
    • avelheol

      Bonjour,

      Pour étudier votre projet l’idéal est de nous contacter par mail sur contact@avelheol.fr
      On pourra commencer à étudier votre projet après un bilan de consommation et quelques questions.

      Cordialement

      Avel Heol

       

Ajoutez un commentaire