Équipement solaire & éolien|Samedi, juillet 23, 2016
Vous êtes ici Home » kit solaire » Comment choisir un kit solaire autonome

Comment choisir un kit solaire autonome 

choisir-kit-solaire-autonome

Les kits solaires autonomes ont été conçus pour répondre à des besoins d’autonomie : chalet, mobile-home, maison, péniche…
Pour répondre à différents niveaux de consommation, nous avons crée des kits que l’on peut classer en deux grandes catégories de consommation :

- kits autonomes solaire DC 12/24V

Ces systèmes se composent d’un ou plusieurs panneaux solaires, d’un régulateur solaire et d’une batterie ou d’un parc batterie s’il y en plusieurs. Afin d’être au plus proche de votre demande, il est possible de choisir
différentes options à partir de la base : type de structure support , éclairage, gestionnaire de batterie…

- kits autonomes solaire DC-AC 12-24V/ 230V

Ces kits se composent d’un ou plusieurs panneaux solaires, d’un régulateur solaire , d’un parc batterie et d’un convertisseur DC/AC (ou convertisseur/chargeur en présence d’un groupe électrogène) fournissant le courant AC 230v. Il est donc possible d’utiliser des consommateurs DC (éclairage) et AC en fonction de la puissance de l’onduleur (TV,réfrigérateur, …).

Le choix de différentes options permet également de répondre à vos besoins et d’augmenter le cas échéant le rendement de votre installation (Régulation MPPT, type de support, gestionnaire de batterie, convertisseur à rendement élevé…).

Comment choisir son kit solaire autonome ?

Le choix du kit dépend de plusieurs facteurs :

  • votre lieu géographique
  • la période d’utilisation
  • la fréquence d’utilisation.

 

Prévoir une installation autonome, c’est faire le choix d’une production d’énergie limitée par la production des panneaux solaires et d’une autonomie dépendante de la capacité de stockage des batteries.

Avant de prévoir une installation autonome, il faut bien comprendre que l’ensemble fonctionnera en vase clos avec l’éventuelle adjonction d’un autre système de production (type éolienne ou groupe électrogène).
Il convient donc de connaître parfaitement la consommation des équipements électriques qu’il faudra d’alimenter.

L’étude des consommations prévisionnelles sera à la base du besoin et du dimensionnement du système :
La logique est de cumuler les puissances nominales des consommateurs puis de les multiplier par le nombre d’heures d’utilisation.
Certains fabricants (réfrigérateur…) peuvent parfois vous indiquer une consommation journalière.

choisir-kit-solaire-autonome-2

L’étude de consommation réalisée, on a déterminer le besoin journalier. On va donc à partir de cette donnée pour calculer la capacité nécessaire au parc batterie.

Calcul du parc batterie :

L’explication du dimensionnement étant déjà repris dans un autre article, nous rappellerons juste que pour assurer une bonne durée de vie aux batteries, il est de mise de ne pas décharger les batteries de plus de 20% de leur capacité ou mieux , 10%

La formule de calcul :

Capacité batterie ( kWh ) = Besoin journalier / Dp
Dp = profondeur de décharge soit 0.2 ou 0.1

Pour déterminer la puissance solaire nécessaire , on doit logiquement se référer à la zone géographique, à l’inclinaison, orientation et prendre en compte les masques d’ombres.
Sans aller chercher une précision extrême, il faut tout de même connaitre le gisement solaire en kWh/m2/jour…sur des abaques ou sites spécialisés.

La formule de calcul de la puissance solaire :

Pc ( Wc) = Besoin journalier / ( 0.6 x gisement solaire )

Source internet pour déterminer son gisement solaire : Pvgis
Taper la localité, Onglet Monthly Radiation , préciser l’angle + Calculate

Plusieurs cas de figures quand au type d’utilisation :

Cas n° 1 : Utilisation tous les jours toute l’année

Se référer à l’irradiation solaire du mois le plus critique de l’année en production (décembre). Pour privilégier la production du mois le plus faible, on inclinera les panneaux photovoltaïques avec un angle de 60° qui est l’angle le plus optimal en hiver.

Cas n° 2 : Utilisation tous les jours en période estivale (Avril à Septembre)

Se référer au mois le plus critique de la période estivale (septembre).
Pour l’angle d’inclinaison , on peut partir sur 35°

Cas n° 3 : Utilisation en période estivale (Avril à septembre) uniquement le weekend

Se référer au mois le plus critique de la période estivale (septembre) puis diviser la
production journalière par 4 (jours supplémentaires de recharge) .
35° d’inclinaison aussi pour les panneaux

Le choix des options du kit solaire autonome

Les différents kits solaires proposent une base type : Panneau solaire, convertisseur, batterie, régulation. Néanmoins, selon vos besoins il est possible de choisir différentes options selon la spécificité de votre système :

Exemples : Convertisseur / chargeur Multi plus en présence d’un groupe électrogène, régulateur solaire MPPT à haut rendement pour augmenter votre production, boîtes de jonction, structure terrasse, murale ou sur toiture en surimposition, batterie sans entretien à conception gel ou AGM, jauge de batterie (Bmv 600 ou Expert) pour gérer avec précision votre installation d’énergie renouvelable.

choisir-kit-solaire-autonome-3

Les différents câblage selon le système choisi :

+ Vue d’ensemble du système 12V:

choisir-kit-solaire-autonome-4

+ Vue d’ensemble du système 12V/230VAC

choisir-kit-solaire-autonome-5

+ Vue d’ensemble du système 230VAC avec Groupe électrogène

choisir-kit-solaire-autonome-6

En prenant le temps de bien étudier votre besoin , un kit solaire autonome bien dimensionné vous donnera entière satisfaction pendant de très nombreuses années.