Équipement solaire & éolien|mardi, mars 31, 2020
Vous êtes ici Home » Autonomie » Bien choisir son convertisseur de tension sur un site isolé

Bien choisir son convertisseur de tension sur un site isolé 

Le courant continu qui va être produit par une installation solaire autonome n’est pas exploitable par les appareils domestiques standards ( sauf éclairage et produit spécifique 12 ou 24v ).

On a donc souvent besoin de transformer cette électricité continu en tension alternative. Interessons-nous au choix du convertisseur qui transforme le courant continu 12/24 ou 48V  en 230V alternatif.

 

Studer-onduleur-XPC-1400-12-a-2200-48.jpg

 

Attention à la qualité du convertisseur :

+qualité du signal électrique : pure sinus indispensable. Beaucoup d’appareils électriques sont très sensibles à la qualité du signal électrique qu’ils reçoivent. Sans rentrer dans le détail, un signal correcte doit être une sinusoïde propre délivrée à une  fréquence stable. Tous les appareils avec des moteurs ( perceuse, aspirateur ) , des compresseurs ( frigo, congélateur ), et équipés avec de l’électronique de puissance ( Pc, Tv ) nécessiteront un courant pure sinus. Je vous rappel juste qu’un convertisseur quasi sinus est loin d’être « quasi  » car il délivre un signal de forme plutôt  » carré « . Vos équipements risquent de ne pas aimer. Pour lire la qualité du signal sur une fiche technique, il faut regarder la ligne dit « taux de distorsion »…plus le taux est proche de zéro, meilleur est le signal.

+consommation du convertisseur : un point extrement important car il serait dommage de vider les batteries uniquement par la consommation du convertisseur. Certains produits peu chers sont conçus pour des utilisations non permanente donc en on/off car leur consommation peut être importante. D’autres sont plus élaborés techniquement et sont vraiment conçus pour le site autonome en utilisation permanente. Ces derniers ont des consommations très faibles et disposent souvent d’un mode veille qui optimise encore la consommation. A noter que les bons produits ont un mode veille qui déclenche avec des seuils de puissance de quelques watts….à quoi bon avoir un mode veille si le convertisseur ne s’enclenche pas quand vous allumez la lumière, on ne va tout de même pas allumer l’aspirateur à chaque fois qu’on souhaite s’éclairer…j’exagère mais il y a une différence entre un mode veille qui s’active dès que la conso est supérieure à 5W et un mode veille qui s’active à 50W ( déjà vu  ). Les meilleurs produits vous donneront même la possibilité de régler votre seuil d’activation de 1-25W.

Il faut veiller à trouver le bon compromis entre besoin et puissance.  Le convertisseur ne se dimensionnera pas en fonction de la puissance de pointe de tous les appareils électriques allumés en même temps. En effet, quel intérêt d’avoir un convertisseur de 7000W pour le faire fonctionner généralement sur quelques centaines de Watts. Seuls les très bons produits ( Studer, TBS Electronic ) sont capables d’avoir des convertisseurs ou des convertisseurs-chargeurs de puissances importantes avec des consommations relativement faibles. On a déjà fait le test et le comparatif et la différence de résultat  peut être tout simplement impressionnante :

-Convertisseur-chargeur entrée de gamme 3500W : la consommation relevée sur le gestionnaire de batterie nous indiquait, sans qu’il y ait de consommation, 3.1A sortant soit une consommation du produit de 80W en instantanée….c’est énorme car 80W x 24h celà fait presque 2000Wh soit l’équivalent d’une consommation journalière pour un habitat autonome.

-Convertisseur-chargeur TBS Electronic : dans les mêmes conditions et sur la même installation, la consommation relevée sur le gestionnaire de batterie de 0.41A soit 10W soit 240Wh sur 24h.

Résumé: en faisant le bon choix, vous venez de réduire votre consommation de 1.7kWh/jour !!!

 

Un convertisseur peut donc être aussi un chargeur, c’est ce qu’on appel un combiné convertisseur-chargeur.

 

convertisseur-chargeur.jpg

 

Ce type de combiné peut être intéressant sur un site autonome car il permet de cumuler 2 fonctions voir plus dans certains cas :

+La fonction de convertisseur de tension

+La fonction de chargeur de batterie qui permet grâce à une source extérieure ( généralement un groupe électrogène mais ça peut être le réseau via une prise de quai par exemple ) de recharger les batteries quand la puissance solaire est insuffisante ou quand la consommation a été plus importante.

Ces 2 fonctions basculent d’un mode à l’autre grâce à un relais de transfert qui permet de faire la commutation en quelques ms.

Sur certains produits, des fonctions supplémentaires sont possibles. On peut retrouver des fonctions de type « Boost ». Ce mode de fonctionnement permet d’augmenter la puissance délivrée en cumulant la puissance  » tirée  » sur les batteries et celle fournie par la source extérieure.

A ce niveau , les combinés disposent souvent de nombreuses fonctions totalement paramétrables.

Le fabricant Studer, made in Swiss et leader sur les produits hauts de gamme, permet par exemple toutes ces configurations sur ces produits Xtender XTH et XTM.

Il y a donc beaucoup de facteurs à prendre en compte avant d’investir sur son convertisseur, on trouve aujourd’hui des gammes de produits destinées à peu près à tous les types d’utilisateurs.

Nos techniciens se tiennent à votre disposition pour vous en dire plus sur le sujet.

Vous pouvez les contacter pour de l’infos installation ou matériel  ici ou visiter la boutique en ligne ici 

Ajoutez un commentaire