Équipement solaire & éolien|Vendredi, août 18, 2017
Vous êtes ici Home » Batteries solaires » Contrôleur de batterie et gestion de l’énergie

Contrôleur de batterie et gestion de l’énergie 

controler-parc-batteries

Comment contrôler l’état de son parc batteries solaires

Sur un site autonome, la bonne gestion de l’énergie est un gage de longévité pour les batteries solaires et peut parfois aussi être un point de sécurité, notamment à bord d’un voilier. Ce point peut parfois être considéré à la légère mais pourtant il existe des matériels simples et peu onéreux pour apporter ce service, par exemple le contrôleur de batterie qui va fournir, une fois paramétré, une lecture plus précise de ce qui se passe énergétiquement au niveau de l’installation.

Sur de nombreuses installations, la gestion de la batterie se limite à un affichage ou un contrôle effectué avec un voltmètre, un ampèremètre et un voyant de charge. Le voltmètre indique la tension des batteries, l’ampèremètre le courant (produit ou consommé) et le voyant de charge, le bon fonctionnement de l’alternateur.

Peut-on faire confiance à un simple voltmètre-ampéremètre ? De façon très limité oui, mais ils ne permettent pas de connaître avec précision les valeurs réelles (tensions, courants).

Prenons deux exemples sur les batteries 12V: chargées, elles ont une tension voisine de 12,65 volts, déchargées à 50% une de 12,25 volts et à 100% une de 11,85 volts. Cette faible différence de tension ne peut être mise en évidence par un voltmètre. Côté production de courant, un ampèremètre ne peut pas indiquer de façon très précise un courant généré par un alternateur de plusieurs dizaines d’ampères ni celui d’un panneau solaire de quelques ampères. Il en est de même côté consommation. En pratique, ce sont des moyens de contrôles et non de mesures.

Les solutions : mesures ou gestions

controleur de batteries victron energy

battery monitor Victron Energy pour installation solaire ou embarquée

Pour que les mesures ne soient pas qu’un simple contrôle, il faut que ces appareils indiquent des valeurs significatives.  On peut connaître les valeurs instantanées (tensions, courant) produites et consommées, mais l’indication la plus significative est de savoir avec précision l’état des batteries pour bien gérer son énergie et, là, seul un contrôleur (encore appelé gestionnaire), est à même de le faire.

Le principe du contrôleur de batterie :

L’objectif d’un gestionnaire ( ou contrôleur ) est de donner toutes les informations sur l’énergie  du parc batterie; celle produite (chargeur, éolienne, panneaux solaires, etc.) et consommée (électricité, confort, électronique, etc.) et d’en déduire l’état des batteries.

Le courant de charge, celui que l’on injecte dans la batterie est un élément variable, il tient compte de la capacité de la batterie et de son état. Il devient encore plus complexe lorsque l’on a plusieurs sources fournissant en même temps du courant, comme par exemple : un alternateur d’arbre, une éolienne, des panneaux solaires, etc.

Côté consommation, il en est de même, par exemple : un réfrigérateur ou un pilote n’ont pas une consommation constante. Le contrôleur doit tenir compte de tous ces paramètres pour pouvoir afficher les données essentielles : tension, courant (produit et consommé), faire la différence et en déduire le courant réel rentrant (ou sortant) dans les batteries ainsi que la capacité réelle restant dans les batteries. Complexe ? Oui voire impossible si on devait faire les calculs manuellement. Mais, avec ces outils électroniques cela ne pose pas de difficulté si on prend le temps de bien les configurer. En effet, plusieurs points importants seront à prendre en compte pour la bonne programmation du gestionnaire. Il s’agira de tenir compte du rendement CEF (  coefficient d’efficacité de charge pour tenir compte de l’ancienneté des batteries ) et de l’indice de Peukert (plus on décharge rapidement une batterie, plus sa capacité apparente diminue ). Ces 2 derniers points seront à la base d’une lecture exacte de l’état du parc batterie.

Pour le câblage, c’est très simple car en pratique, une résistance de faible valeur (shunt) et de haute précision est placée entre les batteries et les circuits électriques (production et consommation). Le passage du courant (consommé ou produit) dans ce shunt provoque une petite chute de tension. Cette tension est envoyée vers le contrôleur qui calcule en permanence la différence entre le courant entrant dans la batterie et le courant sortant. Ce dernier affiche ensuite toutes les informations.

Faites le vous-même :

 

controleur bmv 700

afficheur et shunt contrôleur de batterie BMV 700

 

Un contrôleur n’est pas un gros investissement et son installation peut être aisément réalisée.

L’ensemble est constitué d’un calculateur avec afficheur et d’un shunt. Le montage se résume à placer le shunt en série dans la ligne batterie. D’un côté, il est relié à la borne de la batterie (positive ou négative suivant les marques) de l’autre à la ligne principale où arrivent les différents producteurs et le départ vers les consommateurs (tableau électrique). Sur le shunt, deux petites vis permettent de raccorder le câble de mesure qui est directement relié au contrôleur. Ce montage ne pose aucune difficulté. Une fois installé, reste à le configurer en fonction de son parc de batteries.

Schéma de principe de câblage du contrôleur de batterie BMV

schéma de câblage , installer le shunt sur le pole négtif de l’installation de façon à ce qu’il  » lise « l’énergie entrante et sortante

Retrouver plus d’infos sur les contrôleurs de batteries ici.

2 Réponses à Contrôleur de batterie et gestion de l’énergie

  1. dominique dewitte

    bonjour,je n’ai pas de tableau,juste un boitier portant 6 fusibles pour mes consommateurs,comment faire ? un shema serait bienvenu

     
    • avelheol

      Bonjour,

      Nous avons tenu compte de votre remarque et avons intégré une photo sur le principe de câblage du shunt et du raccordement à l’afficheur.
      Victron Energy fournit un ensemble complet, afficheur, shunt et filerie spécifique.
      N’hésitez pas à revenir vers nous s’il y a la moindre question.

      Cordialement

      Avel Heol

       

Ajoutez un commentaire